Ludovic Beier Trio

Jeudi 6 octobre à 19h45

Le concert en photo

La newsletter

A comme Accordéon

B comme Beier

C comme convivialité !

C’est la rentrée de VLA !

La nouvelle saison commence fort!

Ludovic Beier n’est pas un accordéoniste qui joue du jazz. Non, c’est un vrai jazzman, un swingman pur jus, qui se saisit de l’accordéon pour « parler le langage du jazz ».

Difficile de définir cette musique, marquée originellement par le jazz manouche, et qui s’inscrit dans l’héritage de Django. Ludovic Beier se revendique du « swing manouche », un répertoire qui lui sert de ferment pour nourrir de nouvelles influences et faire vibrer son instrument de tout l’empan des musiques du monde. L’accordéon ? Un instrument universel, nous dit-il, que l’on retrouve dans tous les pays du monde, et dans toutes les musiques. Celui qui parle de la musique en termes de langage et de culture, nous propose ainsi une musique métissée et solaire. 

Le trio qu’il compose avec le guitariste Doudou Cuillerier et le contrebassiste Antonio Licusati, devient tout à la fois terre de jeu et d’exploration, propice à l’improvisation, pour un jazz toujours aussi mélodieux et harmonique, qui alterne entre des morceaux énergiques d’une grande virtuosité, et des passages plus sobres et mélodiques. « La virtuosité ? Elle sert à pouvoir jouer moins vite », nous dit-il mi-sérieux, mi-amusé, en musicien aguerri auquel la maturité autorise tout. 

De retour d’un concert à Seattle, et avant de s’envoler à nouveau pour une tournée aux USA (New-York puis la Californie), Ludovic Beier nous fait l’immense joie de se poser sur le Tarmac du Vésinet

Ne ratez pas cette rencontre rare !

Cette fois-ci, la saison de VLA est bien lancée ! Ce sera magistral ! Qu’on se le dise !