Daniel Zimmermann Quartet

Jeudi 10 novembre 2022 à 19h45

L’HOMME À LA TÊTE DE CHOU

Variations sur la musique de Serge Gainsbourg

« Savez-vous planter les choux à la mode de … Gainsbourg ? »

Incontournable tromboniste de la scène française depuis 20 ans, Daniel Zimmermann débarque au Vésinet avec une relecture très personnelle de l’œuvre de Serge Gainsbourg, accompagné des musiciens de son album multi-auréolé « Montagnes Russes », Pierre Durand à la guitare, Jérôme Regard à la basse, Julien Charlet à la batterie.

Vivant, ludique, émouvant, le nouvel album qu’il nous propose en avant-première, L’homme à tête de chou in Uruguay, associe arrangements décalés et création de nouvelles pièces. Concentrés autour du Gainsbourg d’avant Gainsbarre, le plus créatif du point de vue des mélodies, les quatre fortes têtes associent l’énergie brute du rock à la liberté créatrice et fougueuse du jazz. De Bonnie & Clyde échoués en terres sahéliennes en Comic Strip azimuthé, d’Amours perdues poignantes en Machins choses langoureux, de New York USA en Melody Nelson comme suspendus au-dessus de grooves implacables, ils multiplient les clins d’œil au maître pour mieux s’en détourner, avec irrévérence et malice.

Au dire du compositeur interprète, il ne s’agit pas de ré-arranger des morceaux, mais bien de « retrouver des éléments de composition originale », dans une version groovie. Les parties mélodiques sont travaillées et adaptées pour le trombone qui se fait chant. Daniel Zimmermann dit « avoir emmené les mélodies ailleurs, les harmonies ailleurs ». S’appuyant sur ce travail de composition et de réécriture, et sur une longue histoire commune, le groupe laisse une large place à l’improvisation, considérant chaque concert comme « un laboratoire du jazz », et Daniel Zimmermann d’ajouter : 

« L’étincelle naît de l’imprévu, de la surprise, de la spontanéité ».